Quelques heures après les versions anglaises, nous sommes heureux de vous proposer les versions francisées.

Pour Bugzilla 3.0.5, il s'agit d'une correction de stabilité et de sécurité :

  • Si vous n'avez pas la permission de définir une étiquette, elle apparaîtra maintenant non modifiable dans l'interface utilisateur. (Bogue 433851)
  • Si vous utilisiez mod_perl, Bugzilla ne fermait pas correctement ses connexions à la base de données depuis la version 3.0.3, et par conséquent, la base de données dépassait quelquefois le nombre maximum de connexions permises. (Bogue 441592)
  • Le script d'installation est maintenant clair concernant les modules Email:: nécessaires dans Perl, évitant ainsi le problème ou les courriels affichaient dans le corps du message des choses comme SCALAR(0xBF126795). (Bogue 441541)
  • email_in.pl n'est désormais plus sensible à la casse pour les valeurs de @product. (Bogue 365697)

Bugzilla contient un correctif de sécurité pour importxml.pl. Pour des détails, consultez les Notes de sécurité.

Pour Bugzilla 3.2RC1, plein de nouveautés dont voici un aperçu :

  • Un nouveau thème par défaut (l'ancien est toujours disponible via les préférences utuilisateur).
  • Des changements majeurs dans l'édition des bogues.
  • Vous pouvez maintenant personnaliser les états de bogues (et même en ajouter) et le workflow pour passer d'un état de bogue à un autre.
  • Vous pouvez décider des états de bogues disponibles lors de la saisie d'un nouveau bogue.
  • Bugzilla 3.2 RC1 gère maintenant trois nouveaux types de champs personnalisés : champ à sélection multiple, boîte de texte multiligne et champ date/heure.
  • Bugzilla 3.2 RC1 gère maintenant Oracle comme système de gestion de base de données en plus de MySQL et PostgreSQL. (Cette gestion est encore expérimentale et il y existe quelques bogues connus avec l'utilisation d'Oracle, donc attention...).
  • Côté localisation, Bugzilla gère maintenant totalement UTF-8 et devrait fonctionner avec la plupart des langues.
  • Vous pouvez maintenant installer les templates localisés plus facilement ainsi que la documentation localisée sans conflit avec les autres langues (auparavant, la documentation se trouvait dans docs/html/, de sorte que la documentation localisée écrasait la documentation précédemment installée).
  • Quand vous cliquez sur le nouveau lien “Aide”en haut de chaque page, un nouvel onglet/fenêtre est ouvert avec la documentation relative à la page dans la langue indiquée par votre navigateur (si le paquetage linguistique est installé sur le serveur bien sûr).

Il y a encore beaucoup de nouvelles fonctionnalités à découvrir.

Il s'agit d'une version candidate, à utiliser avec précaution donc.

Vous trouverez les liens de téléchargement sur notre page Bugzilla.