Les périphériques mobiles sont fournis avec des applications liées à des services en ligne, en utilisant souvent des protocoles propriétaires. La mobilité augmente les défis en matière de protection de la vie privée des internautes, tout en exigeant l’intégration des gens avec leurs données dans le navigateur et même dans les applications. À cela s’ajoutent les réseaux sociaux qui sont souvent des silos fermés empêchant le partage avec d’autres réseaux de son identité, de ses communications et de ses contenus.

Mozilla a été fondée pour préserver le choix et l’innovation sur le Web, au travers de logiciels libres, basés sur des standards ouverts, avec une part de marché suffisante pour compter aussi bien dans les instances de standardisation que dans les communautés de développeurs Web. Nous avons atteint ce but avec Firefox.

Mais notre mission primordiale était et reste de permettre à l’utilisateur de garder le contrôle de ses données personnelles, de sa libre expression et de ses utilisations du Web. Si nous réussissons dans nos tentatives pour remplir cette mission, vous ne devriez jamais vous sentir possédé ni abusé, comme vous l’étiez en utilisant IE après la mort de Netscape et avant Firefox. De plus, nous croyons que le Web devrait être ouvert à l’innovation — à tous les niveaux des échanges de protocoles — depuis tous les horizons, et pas seulement à partir des gardiens du temple central.

Dans ce monde où les systèmes d’exploitation mobiles et l’enfermement des données des utilisateurs progressent, nous sommes donc liés par la séquence que voici.

Notre mission nous fait obligation de donner tout le contrôle à l’internaute et à faire en sorte que le Web reste ouvert et innovant. L’essor foudroyant de l’informatique mobile requiert de nouvelles explorations, de nouveaux projets, de nouveaux produits pour remplir notre mission :

  • Les navigateurs et les applications mobiles ont besoin de services toujours accessibles (en ligne), pour permettre une expérience utilisateur sans à-coups et éviter l’enfermement des données ;
  • Les services de haut niveau actuels, spécialement dans le domaine du mobile, des applications et des réseaux sociaux, s’éloignent de l’ouverture et de la maîtrise par l’utilisateur au profit d’un modèle fermé où l’utilisateur est le produit ;
  • Nos innovations pour avancer dans notre mission doivent donc se développer pour englober toutes les technologies, d’HTML, CSS et JavaScript aux mobiles, aux applications, à la gestion de l’identité, et toujours en conservant à l’utilisateur sa place centrale et sa maîtrise.
Je présenterai bientôt quelques-unes de nos nouvelles initiatives avec des démos : Firefox Sync, la barre intelligente et ce qui est selon nous le futur de la recherche et de la « découvrabilité » :
  • un système d’identité décentralisé et utilisable,BrowserId, qui peut être utilisé pour amener vos données et vos applications avec vous du PC au mobile ;
  • des applications compatibles avec le Web libre, qui tournent sur n’importe quel terminal et peuvent être distribuées à travers n’importe quelle boutique ou par le développeur ;
  • un premier prototype de Boot To Gecko (B2G). B2G est un système d’exploitation pour ordiphones et tablettes complètement libre, qui utilise uniquement HTML/JS et CSS tant pour son interface que pour piloter le terminal.