En effet, ce n’est pas en se fondant sur les idées d’une seule et unique personne que Mozilla réussit ; nous réussissons lorsqu’une idée capte suffisamment d’assentiment parmi une masse critique de décideurs de Mozilla. Nous réussissons lorsque ces décideurs s’emparent d’une idée et lui donnent une réalité tangible ; nous réussissons lorsque les contributeurs de Mozilla deviennent le puissant moteur qui donne vie à la mission de Mozilla, et la mène dans de nouvelles directions. Mes billets sur l’avenir de Mozilla sont destinés à lancer une discussion et à ébaucher la voie à suivre pour Mozilla. Au cours des mois à venir, avec l’aide de Mary Colvig, j’ai l’intention d’encourager ces débats au moyen des actions suivantes :
  • Engager une série de discussions en ligne avec des groupes de contributeurs-clés de Mozilla. Le plan, sous sa forme actuelle, est de commencer avec des groupes qui partagent un même fuseau horaire, puis de continuer avec des groupes plus diversifiés.
  • Demander à ces contributeurs de porter les idées devant leurs communautés, et donner ainsi à davantage de personnes les bases pour prendre part aux débats à venir.
  • Poursuivre les discussions lors des réunions et rencontres Mozilla.
  • Mener des discussions publiques en ligne.
  • Parvenir à une compréhension mutuelle des points d’accord et de désaccord.
  • Parvenir à une compréhension mutuelle des perspectives et des buts de Mozilla pour la période à venir.

Si vous avez des remarques, des questions ou des suggestions, vos commentaires seront les bienvenus ci-dessous.

Nous n’atteindrons pas l’accord parfait. Il y aura toujours des cas où certains d’entre nous seront en désaccord avec certaines des activités que nous entreprendrons. Exiger un consensus parfait ne mènerait qu’à la paralysie. Nous avons besoin de stimulation, de créativité, de respect mutuel et d’objectifs partagés quant à la nature de l’Internet que nous construisons ensemble.

Mon espoir est que nous élaborions un projet qui électrise et stimule la majeure partie d’entre nous. Ce sera une voie pour construire l’Internet dans lequel nous voulons vivre et pour donner une dynamique à la mission de Mozilla.